Accueil
La liste des Toponymes
 
GENERALITES
ET A BOUÉE ?
UNE MISE AU POINT
sur la signalétique bilingue
GENERALITES SUR LA TOPONYMIE
Si un toponyme doit permettre d'identifier très précisément un détail géographique localisé, il n'a pas été attribué par l'homme de façon arbitraire, mais dans un souci de description du paysage et d'évocation des activités que les habitants y exerçaient. (IGN)
L'explication la plus simple est souvent proche de la vérité
Les noms ayant été choisis par les habitants pour définir un lieu de façon claire à l'époque et dans leur langue familière.
Ensuite l'usage s'est chargé de brouiller les pistes surtout lorsque les habitants ont perdu le sens premier de l'appellation et que les différentes influences linguistiques successives l'ont déformé.
L'étude des différents dialectes utilisés dans notre région est donc un préalable indispensable.
Les noms de lieux se divisent essentiellement en trois catégories
-
la description du lieu exemple : LA BRESSE pour marécage
- La maison, l'habitation, la ferme de … exemple : LA BESSARDAIS de Bessard
- La fonction exemple : LE CHATELIER pour château
L'origine des lieux-dits et des noms de personnes est souvent commune
L'étude de l'étymologie des patronymes est donc très instructive
Seuls les noms des régions, départements, arrondissements, cantons et communes sont régis par la loi
Par contre les noms des lieux-dits et hameaux sont libres et définis localement par l'habitude. L'IGN n'impose pas d'orthographe ou de syntaxe mais au contraire essaye, en accord avec les habitants, de conserver le patrimoine toponymique mis à mal par l'usage.
ET A BOUÉE ?
Beaucoup de noms sont liés au marais, aux lieux humides ainsi qu'aux rochers et petites collines qui émergeaient
Située en bord de l'estuaire de la Loire, la commune est recouverte de marais, d'eau et de terrains boueux qui vont influencer sa toponymie
On peut affirmer qu'à Bouée la toponymie est très largement descriptive
Exemples probables de noms de lieux humides :
La Baudrais, Les Mortiers, La Rouzinière (roseaux), La Haute et Basse Noé, le Nouix, la Bresse.
Exemple de noms de lieux émergeants :
Le Mont des Ormes, La Rochetannerie, Le Tertre Rouge, La Chaussée, La Cornais, Rohars.
Bouée se situe au sud de la Haute Bretagne ou Bretagne Orientale
Cette région se trouve sous l'influence de Nantes, capitale du duché, ville d'érudits, de marchands et centre administratif de la Bretagne.
A mi-chemin de la presqu'île guérandaise de langue bretonne, et de Nantes utilisant le gallo, le latin ou le français, les toponymes sont le fruit des dialectes utilisés sur le territoire de la commune.
Si la France ne possède qu'une langue officielle, le français, parlé et enseigné sur tout le territoire, sa toponymie est le reflet d'une histoire riche en apports successifs qui ont chacun contribué à lui donner un aspect très varié suivant la région considérée. (IGN)

Haut de page